Le marché

Estimation chiffrée de la filière​

Une estimation de la filière a été réalisée par ALC sur l’ensemble du territoire national. Le travail d’ALC s’appuie notamment sur deux études de marché (Etude de marché des filières nationales des lauziers et bâtisseurs en pierre sèche – Espitalié Consultants/Midi marketing – mars 2018 ; Elaboration d’une étude économique en inter Parcs Occitanie sur la valorisation de la filière pierre – Réseau des PNR Occitanie/Pyrénées-Méditerranée – septembre 2019).

La lauze est utilisée partout où le matériau est présent (Occitanie, Auvergne Rhône-Alpes, PACA, Corse, Nouvelle Aquitaine, Bourgogne Franche-Comté, Bretagne, Normandie, …). De manière plus élargie, la lauze est également présente dans de nombreux pays d’Europe (Grande Bretagne, Italie, Espagne, Grèce, Europe centrale …).

En France, aujourd’hui la présence de couvertures en lauzes est attestée dans 47 départements. La filière représente entre 424 et 463 entreprises et entre 1003 et 1159 emplois de lauziers. Pour la lauze de schiste, le marché est de l’ordre de 4 millions d’euros répartis entre lauze extraite (1,2 M€) et lauze récupérée (2,8 M€).

Pour la lauze calcaire, le marché est de l’ordre de 3,5 millions, répartis entre lauze extraite (2,9 M€) et lauze récupérée (0,6 M€). Des lauzes de gneiss et de phonolite font également partie du marché. Dans certaines régions la couverture en lauze est pratiquée par les maçons et dans certains cas ce savoir-faire a disparu (disparition progressive du savoir-faire et des professionnels, disparition de la demande).

le marché
page le marché chantier lerouxel photo p. lerouxel

La demande

Pour les couvreurs, la clientèle principale est constituée de propriétaires occupants et de propriétaires de résidences secondaires, puis de collectivités territoriales (communes, communautés de communes), certains couvreurs ont une spécificité monuments historiques.

On constate parfois que par manque de personnel qualifié et de matériau de qualité la clientèle s’oriente vers d’autres alternatives dénaturant ainsi le patrimoine traditionnel bâti. Dans bien des cas la demande reste supérieure à l’offre et les délais d’attente sont longs.

Prescripteurs

Le marché de la couverture en lauze est très dépendant des politiques publiques et notamment de celles liées au Ministère de la Culture qui impose, dans les zones classées, des contraintes réglementaires en vue de la sauvegarde ou de la restauration des éléments extérieurs du bâtiment.

Le marché est également présent hors zones protégées, étant prescrit par des architectes ou des propriétaires soucieux du maintien patrimonial de ce système constructif.

La contribution d’organismes tels que : les Conseils en Architecture, Urbanisme et Environnement départementaux, les Parcs Nationaux, les Parcs Naturels Régionaux, la Fondation du Patrimoine, Maisons Paysannes de France, les associations patrimoniales locales… participent au développement du marché par de l’ingénierie et/ou des aides financières, ainsi qu’à la valorisation des entreprises artisanales.

page le marché cruejouls