Recherche et règlementation

Bientôt des règles professionnelles pour la couverture en lauzes

La création des deux CQP Couvreur Lauzier a permis de concrétiser un long travail de concertation mené dès 2016, en vue de rédiger des supports pédagogiques partagés à l’échelle nationale, et de proposer une formation qualifiante reconnue.

Ce travail a également été mené dans l’objectif de servir de base à la rédaction des futures règles professionnelles de la profession. Il doit désormais aboutir à une reconnaissance de ce type de matériau et de ses spécificités de mise en œuvre par le système assurantiel (accès aux garanties décennales).

Travaux de recherches

Dans le cadre du programme LAUBAMAC, Yannick Igor Fogué Djombou a mené un travail sur la caractérisation de l’endommagement des lauzes calcaires du Massif central. Il a soutenu une thèse en ce sens en 2019, à l’IMT Mines Alès.

Thèse disponible en téléchargement ici. (intégrer dans bibliothèque et en téléchargement la thèse de Yannick)

Dans le cadre du programme LAUBAPRO, plusieurs actions sont menées actuellement, pilotées par l’IMT Mines Alès en collaboration avec de nombreux partenaires, dont l’association ALC :

  • Réalisation d’un référencement cartographié des gisements possibles pour l’artisanat du bâti en pierre sèche et de la couverture en lauze
  • Economie circulaire :
    • étude de la plus-value des constructions pierre sèche et lauze (chantiers démonstrateurs, chantiers du marché…)
    • Développement et validation d’une application logicielle pour évaluer le potentiel et la rentabilité de chaque gisement

Les résultats de ces travaux seront diffusés au terme du programme LAUBAPRO.