Association Nationale Artisans Lauziers Couvreurs – Historique et présentation

L’association a été initialement créée en 2013 par des artisans des départements de la Lozère et de l’Aveyron sous le nom de « ALC Artisans Lauziers Calcaire », avec pour objectif de réunir les professionnels de la couverture en lauze calcaire, de l’extraction à la pose, afin de sauvegarder et de pérenniser le savoir-faire de ces artisans.

En 2018, l’association s’est ouverte à tous les couvreurs de lauzes naturelles, quelques soient les origines géologiques des matériaux. L’association conserve le sigle ALC, mais s’appelle désormais « Artisans Lauziers Couvreurs » et a dorénavant une représentation à l’échelle nationale.

ALC est aujourd’hui reconnue sur le plan national pour son action en faveur du développement et de la structuration de la filière de la couverture en lauzes naturelles. L’association comporte une vingtaine de membres artisans et une dizaine de membres bienfaiteurs, répartis dans 6 départements (Aveyron, Isère, Lot, Lozère, Saône-et-Loire, Dordogne).

Sous l’impulsion initiale du programme Laubamac et du programme Laubapro, qui visent à consolider et à développer la filière des lauziers et des bâtisseurs en pierre sèche à l’échelle du Massif central, l’association a pour mission de développer, structurer et dynamiser la filière de la couverture en lauzes naturelles à l’échelle nationale, avec pour objectifs de :

  • Regrouper les différents acteurs de la filière en vue de son développement ;
  • Sauvegarder et mettre en avant des savoir-faire artisanaux liés à la couverture en lauzes ;
  • Valoriser et représenter la profession de lauzier-couvreur ;
  • Mettre en place des actions de formation et de professionnalisation permettant de transmettre et qualifier le savoir-faire de lauzier couvreur ;
  • Veiller en amont aux sources d’approvisionnement en matériau lauze tant sur les plans quantitatifs que qualitatifs ;
  • Sensibiliser les maîtres d’œuvre, architectes, pouvoirs publics et donneurs d’ordre ;
  • Participer au développement qualitatif de la filière lauzes naturelles (création de règles professionnelles, d’une charte de qualité, travaux de recherche scientifique).